Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le trafic aérien touché par les crises au Japon et au Moyen-Orient


L’IATA publie son bilan du trafic aérien pour le mois de mars, marqué par le ralentissement de la croissance sur un an, qui passe de 5,8% à 3,8%. L’Association des compagnies aériennes note également une baisse (-0,3%) du nombre de passagers en mars par rapport au mois de février. Des tendances négatives, qui s’expliquent par les conséquences du tremblement de terre japonais et par les révolutions arabes, selon le bilan publié mardi par l’IATA.



Le trafic aérien touché par les crises au Japon et au Moyen-Orient
L’IATA estime que la crise japonaise a pénalisé le trafic international à hauteur de 1% : un impact comparable à celui des soulèvements dans la zone Moyen-Orient et Afrique (0,9%). Le marché japonais a ainsi subi une baisse de 22% au mois de mars. Les compagnies de la zone Asie-Pacifique ont vu le trafic baisser de 2%, contre 1% en Amérique du Nord et 0,5% en Europe.
L’IATA souligne néanmoins que le voyage d’affaires sur les vols longs courriers reste vigoureux pour les compagnies européennes, excepté pour les liaisons depuis et vers le Japon. L'Association prévoit que la situation au Japon et les évènements qui agitent le Moyen-Orient pèseront encore sur le deuxième trimestre 2011, mais se dit néanmoins optimiste pour le second semestre, qui devrait voir le trafic se rétablir à un bon niveau.