Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 29 Mars 2015

Les Français font toujours confiance à l'avion



Malgré les accidents d'avion survenus ces derniers mois, et plus récemment le crash de l'A320 de Germanwings, les Français ont toujours confiance dans ce mode de transport. Néanmoins, le train est redevenu le moyen jugé le plus sûr pour se déplacer.



© clix
© clix
Selon un sondage réalisé par l'institut Ifop pour le journal Dimanche Ouest France, le train est redevenu le transport jugé le plus sûr par les passagers (46 %). L'avion se trouve ainsi en seconde position avec 41 %. Néanmoins, malgré les récents drames connus par le secteur aérien, le taux de confiance des voyageurs a progressé de 3 points depuis 2014 et 9 points depuis 2005. Seulement 13 % des personnes interrogées ont estimé que la voiture était un moyen de transport sûr. A tort, d'ailleurs: en 2010, derniers chiffres mondiaux connus, 1,24 million de personnes se sont tuées sur les routes. Cette année là, 943 avaient disparu dans des catastrophes aériennes.

L'étude montre également que les passagers des avions craignent surtout les accidents (34 %). Ils ont ensuite dit avoir peur du détournement (24 %) puis du survol d'une zone de guerre (16 %). Ce dernier point était la crainte la plus citée en 2014 avec 39 %. Le sondage avait été réalisé quelques jours après la destruction du Boeing de Malaysia Airlines au dessus de l'Ukraine.



1.Posté par nowonshow le 29/03/2015 18:44
L'info spectacle, l'info poubelle mais aussi, et c'est souvent lié, ce que révèlent la plupart des commentaires postés sur Internet (des internautes qui souffrent soit d'un déficit mental très prononcé, soit d'un manque flagrant d'éducation et de culture) ça me fait peur. Très peur. Il peut m'arriver, lorsque je prends l'avion, de ressentir une certaine angoisse (mauvais temps, turbulences), mais jamais la peur. En tout cas rien de comparable à l'horrible sentiment que je ressens chaque jour de vivre au coeur d'un troupeau de microcéphales.