Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 24 Mai 2011

Les voyageurs d’affaires européens bientôt mis à nus par les scanners corporels



Le Parlement a approuvé le 24 mai la mise en place des scanners corporels dans les aéroports du vieux continent. Mais l’Europe se veut prudente face aux nombreuses réticences que suscite l’équipement, déjà utilisé aux États-Unis. Le respect de la vie privée et le caractère nocif des rayons ont apparemment été pris en compte.



Les parlementaires européens ont massivement adopté la mise en place des scanners corporels, avec seulement deux oppositions, contre 37 votes favorables. Les précautions de Luis de Grandes Pascual, rapporteur du texte, auront donc été payantes. Les rayons dits "ionisants", qui pourraient potentiellement s’avérer cancérigènes, ne seront pas utilisés, et les images recueillies doivent respecter la vie privée des voyageurs. Ces derniers pourront d’ailleurs refuser de se soumettre à cette nouvelle forme de contrôle, en optant pour la fouille corporelle. Autre « contrepartie » : le texte préconise la fin de l’interdiction concernant le transport de liquides en cabine, à l’horizon 2013.