Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 24 Mai 2011

Manifestation nationale : les taxis tirent le frein à main ce mercredi 25 mai



Les taxis organisent ce mercredi une nouvelle manifestation au niveau national, à l'appel de plusieurs organisations syndicales majeures, à Paris comme en province. Le mouvement devrait perturber les déplacements professionnels dans de nombreuses villes. Paris, Marseille, Avignon et Toulouse seront particulièrement concernées.



Manifestation nationale : les taxis tirent le frein à main ce mercredi 25 mai
Les taxis manifestent une nouvelle fois contre la concurrence jugée déloyale de leurs homologues low-cost – les "véhicules de tourisme avec chauffeurs" – qui fleurissent sur le marché. «Nous exerçons une profession très réglementée, et nous souhaitons que les autres ne viennent pas interférer» explique Jean-Michel Rebours, vice-président de l’Union de Défense des Taxis Parisiens (UDTP), contacté mardi. Le prix de l’essence attise aussi la colère de la profession, qui revendique notamment une détaxe totale du carburant, ou du moins une compensation significative face à l'augmentation des prix. Au total, le mouvement de grève prévu le 25 mai devrait rassembler plus de 40 000 taxis à travers toute la France selon les organisateurs. Les points stratégiques, tels que les aéroports et les gares, devraient être particulièrement touchés.
Une «opération escargot» est prévue ce mercredi à Paris. Près de 1500 taxis ont quitté Roissy aux alentours de 7h, et rejoindront le Champ de Mars vers midi. «Nous ne voulons pas bloquer la circulation», nuance néanmoins Jean-Michel Rebours, qui précise que les deux voies de gauche seront utilisées sur l’autoroute A1. Une opération similaire est prévue à Toulouse sur le périphérique, ou encore dans le Finistère, sur la voie express RN 12 entre Morlaix et Quimper. L'aéroport de Brest devait également être bloqué dès 4h30 ce mercredi matin.