Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 25 Septembre 2011

Nice se prépare à accueillir les A380



La passerelle 54 qui a été inauguré le 23 septembre dernier à l'aéroport de Nice doit lui permettre d'accueillir les très gros porteurs. Cet investissement de 8,5 M€ dessert une nouvelle salle d’embarquement internationale de 1 500m² et permet de réaliser des embarquements au contact pour, soit un gros porteur (A380 – B747), soit deux moyens porteurs (type A320, B737-400).



Nice se prépare à accueillir les A380
Le bâtiment avec passerelles télescopiques d’accostage se situe dans la continuité du Terminal 2.2, à l’ouest du poste 52, intégrant sur 3 niveaux :
- en rez-de-piste, une salle d’embarquement pour postes avions éloignés
- à l’entresol, une galerie d’arrivée de poste au contact et un espace de bureaux dédiés à Air France
- au 1er étage, une salle d’embarquement avec poste au contact.

L’Aéroport Nice Côte d’Azur a fait appel au Cabinet d’Architectes Pascall+Watson, mondialement reconnu pour ses réalisations aéroportuaires, notamment celle du Terminal 5 de l’Aéroport de Londres Heathrow, et au Cabinet niçois In Situ pour la maîtrise d’œuvre d’exécution. Les pré-passerelles sont de simples rampes vitrées. La rotonde est reliée par une structure métallique d’où émergent les passerelles télescopiques qui se connectent aux avions. La passerelle télescopique la plus au Sud permet d’accéder au niveau supérieur d’un A380, d’une hauteur de 8 mètres par rapport à la piste, avec une pente inférieure à 10%.

Nice se prépare à accueillir les A380



1.Posté par Garfield le 26/09/2011 10:00
Et dire que, pendant ce temps-là, la direction de l'Aéroport de Genève Cointrin se contente de n'être qu'un aéroport de dégagement de dernier secours pour l'A380 de Singapore qui dessert Zürich, le premier dégagement devant être Lyon Saint-Exupéry si ma mémoire est bonne.

Pauvre aéroport genevois... Un bassin de clientèle intéressant, de nombreux sièges de multinationales et institutions internationales, des clients à revenus confortables nombreux dans la région..., et un aéroport qui préfère rester à l'ombre de Zurich. Dommage et pitoyable...