Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 23 Mai 2011

Nuage volcanique : l’Islande respire, l’Ecosse ferme



L'Islande a pu rouvrir hier soir son espace aérien fermé pour faire face au nuage de cendres du volcan Grimsvötn, mais reste aux aguets. Le Danemark a déjà dû fermer une partie de l’espace aérien au-dessus du Groenland et le nuage devait atteindre l'Ecosse dans la nuit.



Nuage volcanique : l’Islande respire, l’Ecosse ferme
Par précaution, la plupart des vols au dessus de l' Ecosse ont été annulés dans la nuit et pour la matinée et, selon l'orientation des vents, l'Irlande pourrait être touchée dans la foulée ce mardi matin. Côté français, les cendres devraient atteindre l’Ouest du pays à partir de jeudi, mais la concentration réduite devrait en limiter l’impact.
Le panache de cendres près du Grimsvötn culminait lundi à une altitude comprise entre 5 et 7 kilomètres. Bien que l'intensité de l'éruption soit restée stable toute la journée, elle avait fortement diminué par rapport au pic enregistré dimanche. Selon des géophysiciens de l'université d'Islande, l'éruption du Grimsvötn cette année est très différente de l'éruption chaotique du volcan Eyjafjallajökull l'année dernière et se transforme en projection de magma basaltique, ce qui limite les effets "nuage".