Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 23 Juin 2011

Programme européen ETS : les États-Unis veulent une dispense



Les États-Unis poursuivent leur travail de sape à l’encontre du projet ETS porté par l’Union Européenne, qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2012. Un responsable de l’administration Obama aurait demandé à ce que les compagnies américaines soient exemptées du cadre juridique imposé par l’Europe, en pointant du doigt les problèmes de souveraineté que pose une telle démarche.



Qu’on se le dise : les sorties de ce genre devraient se multiplier au fil des mois, à l’approche du 1er janvier 2012. L’entrée en vigueur du "Emissions Trading System" prôné par l’Europe n’est pas du goût des pays extra-européens – voire au sein même de l’UE – et tous les moyens de pression sont bons pour sortir du cadre prévu. Le New York Times indique ainsi, dans son édition du 22 juin, qu’un haut responsable de l’administration Obama a lancé une nouvelle attaque contre le projet, au sortir de pourparlers avec des représentants de l’UE, organisés à Oslo. «Nous sommes formellement opposés à l’implication des compagnies aériennes américaines » indique le responsable américain, qui prévient : « Il ne nous semble pas approprié de la part de l’Union Européenne d’appliquer son système à tous les autres pays». Les oppositions au projet ETS se multiplient ces derniers temps : la Chine a également fait part de son mécontentement, en pointant la menace de représailles contre Airbus, notamment, tandis que plusieurs compagnies américaines attendent une décision de la Cour européenne avant la fin de l’année.