Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 4 Septembre 2012

Shanghai : quelques conseils de prudence aux voyageurs



Le consulat de France de Shanghai fournit dans sa dernière lettre d'information mensuelle quelques conseils aux voyageurs à Shanghai. Des conseils utiles à transmettre aux voyageurs qui découvrent la ville pour la première fois.



Parmi les "fléaux" les plus fréquemment rencontrés à Shanghai, en particulier sur les lieux touristiques, le Consulat rappelle quelques règles essentielles :.
• Attention aux nombreux pickpockets. Ayez toujours votre sac en vue, faites des photocopies de vos documents importants (passeport, visas, billets d’avion), disposez du numéro d’opposition de votre carte bleue.
• Des rabatteurs (généralement de jeunes chinoises anglophones accompagnées d’un compagnon) proposent aux étrangers une "conversation amicale pour pratiquer son anglais", ou la visite d’un "salon de thé authentiquement chinois", où les prestations seront vendues in fine à des tarifs exorbitants (plusieurs milliers de yuans), parfois sous la menace de vigiles imposants qui ne permettent pas au client de sortir avant d’avoir acquitté sa note. Il s’agit ni plus ni moins de racket organisé. De manière générale, il est très fermement déconseillé de répondre à une quelconque sollicitation d’inconnus.
• D’autres rabatteurs proposent des "massages" ou de vous rendre dans un "ladies’ bar". Or, la prostitution est illégale en Chine et peut entraîner une détention immédiate.
• De nombreuses fraudes à la carte bleue sont signalées. Il est recommandé d’utiliser sa carte au minimum, et uniquement dans de grands établissements ; de ne jamais s’en dessaisir ; d’être vigilant en tapant son code.

En cas de perte ou de vol d'un passeport, là aussi les conseils consulaires sont utiles, à savoir :
  • il faut avant tout que le voyageur se rende au commissariat de police le plus proche pour signaler la perte et se faire délivrer un récépissé de déclaration de perte. Dans le cas d’une perte de passeport revêtu d’un visa chinois, il convient de faire une déclaration de perte auprès du bureau chinois de la sécurité publique qui vous remettra une autorisation provisoire de séjour valable 30 jours.
Muni de ce(s) document(s), il faut se rendre au consulat pour faire une déclaration de perte française. Cette déclaration servira à solliciter auprès de nos services une nouvelle pièce d’identité ou un nouveau titre de voyage

Dans ce dernier cas, il convient de distinguer entre les résidents et les Français de passage :
• Ces derniers se verront établir un « Laissez-Passer », titre de voyage provisoire permettant de quitter la Chine et d’entrer sur le territoire français (sauf dans la circonscription consulaire de Pékin où les autorités locales ne reconnaissent pas les laissez-passer. Le document délivré sera donc un passeport d’urgence).
• Les résidents, quant à eux, et si la situation ne permet pas l’établissement rapide d’un nouveau passeport ordinaire, se verront délivrer un passeport d’urgence, titre de voyage valable un an et permettant l’apposition par les autorités locales d’un nouveau visa ou d’un permis de résidence.

Enfin, le consulat rappelle qu’il est indispensable aux résidents et aux Français de passage de disposer d’une assurance évacuation et rapatriement. Aucun soin n’est dispensé à Shanghai sans une avance parfois conséquente, et certains services d’urgence ne sont pas assurés.