Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 6 Mars 2012

Skyteam lance un "planificateur de tour du monde" à peaufiner



En présentant son outil de planification d’un tour du Monde, Skyteam n’a pas caché son retard face à ses concurrents. Les négociations entre compagnies, l’optimisation des villes desservies par l’ensemble des membres sans oublier le développement technique ont demandé du temps. Aujourd’hui, l’alliance se dit prête et présente un outil logiciel très graphique, mais incomplet en terme tarifaire. Le produit séduit parait-il beaucoup de voyageurs d'affaires au moment de leur départ à la retraite.



A ce jour, selon Marc Hourtebise, le coordinateur Skyteam, il se vend à peine quelques centaines de billets «tour du monde» en France. Un chiffre imprécis car jusqu’à la mise en place de l’outil sur internet, les demandes n’étaient pas réellement regroupées, canalisées et traitées. Pour autant, Skyteam reconnait ne pas peser plus de 20 % sur ce marché de niche et Marc Hourtebise de préciser que «C’est Delta aux USA qui fait plus de 50 % du marché Skyteam des tours du Monde» Malgré tout, l’Alliance croit en son produit et veut le mettre en avant avec un logiciel spécifique accessible depuis la page d’accueil du site. Ludique, il est simple à utiliser mais trouve vite ses limites. Impossible d’aller de Papeete à Sydney car il n’y a pas de compagnies Skyteam sur le chemin. Libre alors au voyageur d’organiser seul son déplacement entre les deux points. Libre à lui également d’ajouter les «pass» mis en place par Skyteam (Afrique, Chine, Europe, Italie, Mexique, Amérique, Asie) et peaufiner son itinéraire final. Mais une fois le travail fait, direction l’agence de voyages ou la compagnie aérienne membre de skyteam. La validation des horaires est alors assurée par le professionnel qui confirme le produit souhaité et émet les billets électroniques. Facturé en fonction du volume de miles parcourus, le voyageur ne pourra pas connaitre le prix de son itinéraire sur le site Skyteam, ce sera au professionnel de l’établir en fonction de la classe choisie. Si l’idée est bonne et le produit agréable, il reste désormais à le peaufiner et le compléter pour le rendre attractif. Marc Hourtebise reconnaît que tout cela est dans les tuyaux et précise que «Désormais, l’évolution du planificateur est lancée et l’arrivée de nouvelles compagnies dans Skyteam (ndlr : prochainement Saudia Airlines, Garuda, MEA et Aerolineas Argentinas) devrait permettre de compléter un réseau déjà riche de plus de 900 destinations».