Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 12 Mai 2014

Thaïlande: le quai d'Orsay appelle à la vigilance



Après la décision de la Cour Constitutionnelle de destituer la Première ministre et neuf ministres du gouvernement, opposants et partisans du Gouvernement souhaitent maintenir la pression par des rassemblements ou des manifestations, ce qui crée des tensions à Bangkok. Le Quai d'Orsay appelle les voyageurs d'affaires et les expatriés à la vigilance.



Bangkok DR Diliff Wikipedia
Bangkok DR Diliff Wikipedia
Le site de Conseils aux voyageurs signale que "Le Comité populaire de réforme démocratique qui investissait depuis plusieurs mois le parc Lumphini a annoncé son intention de déménager vers l’avenue Ratchadamnoen depuis "Government House" (bureaux du Premier ministre) jusqu’au pont Fa Lilat, à proximité des bureaux des Nations unies où devrait être montée une estrade.
Les principaux points de rassemblement et de blocus à éviter dans la capitale sont les suivants (liste évolutive) :
  • Le parc de Lumpini et les rues attenantes (Ratchadamri, avenue Rama IV, proximité du centre commercial Silom Complex) ;
  • L'avenue Ratchadamnoen depuis "Government House" (bureaux du Premier ministre) jusqu’au pont Fa Lilat ;
  • Le quartier de Chaeng Wattana ("Government Complex").

Pour votre sécurité, il vous est instamment recommandé d’éviter ces manifestations et ces rassemblements, dans la mesure où des incidents graves se sont déjà produits. Le 11 mai, deux opposants ont été blessés par deux grenades, lancées sur un site de rassemblement près de Government House, et un homme a été battu et poignardé devant les locaux d’une chaine de télévision.

Le Quai d'Orsay signale par ailleurs qu'une recrudescence des violences est observée dans les provinces de l’extrême Sud du pays. Il rappelle que les voyages demeurent formellement déconseillés dans ces régions : provinces de Narathiwat, Pattani, Yala,et Songkhla.