Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 24 Novembre 2013

USA : non aux portables à bord, plaide la Business Travel Coalition



Depuis quelques jours la grogne monte chez les voyageurs américains. En cause, la possible arrivée du téléphone à bord des avions américains. C'est le 12 décembre prochain que la FCC se prononcera. Selon les premiers observateurs, la FCC reconnaît que l'utilisation des portables, interdits depuis 22 ans dans les avions, peut aujourd'hui se faire en toute sécurité. Levée de boucliers chez les voyageurs et le personnel de bord.



Pour Kevin Mitchell, le patron de la Business Travel Coalition, "La dernière zone de tranquillité que pouvaient avoir les voyageurs d'affaires volerait en éclat avec la mise en route des cellulaires en vol". Il n'est pas le seul à s'indigner de la décision de la FAA d'autoriser les téléphones à bord. Des associations de personnels navigants sont également persuadés que le téléphone, outre les nuisances sonores, sera responsable de tensions à bord des avions. "Faux" conteste sur CNN, Michael Planey , co-fondateur de H & M Planey Consultants "Les expériences menées depuis quelques mois dans les pays du Golfe se passent sans problème particulier".
Côté utilisateurs, on fait remarquer que le téléphone équipe déjà les avions. Implantés au dos du siège passager, utilisables avec une carte de crédit, ils n'ont jamais occasionné de problèmes sociaux particuliers. Il est vrai qu'à 8$ la minute à l'international, cela calme les utilisateurs. De fait, le prix sera déterminant. Les compagnies préviennent qu'il y aura cependant des restrictions principalement pendant les vols de nuit où l'on privilégiera le sommeil. Idem à l'atterrissage et au décollage ou, par sécurité pour les passagers, il est préférable d'être attentif aux manœuvres.