Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un A320 a failli entrer en collision avec un drone à Heathrow


Les drones – de plus en plus facilement accessibles pour le grand public - se multiplient dans le ciel. Mais à l'instar des lasers, ces gadgets à la mode peuvent représenter un danger pour les avions. Et une collision évitée de justesse entre un A320 et un drone en mars dernier sur Heathrow met une nouvelle fois un coup de projecteur sur les dangers du manque de suivi de ces appareils volants.



Un récent rapport de l'UK Airprox Board révèle qu'un accident a été évité de justesse sur Londres le 15 mars dernier. Un A320 effectuait son approche pour atterrir sur la piste de Heathrow lorsqu'un drone est passé à 15 mètres de l'appareil. "Il est clair que le pilote de l'A320 était inquiet face à sa proximité mais également sur les conséquences pour la sécurité de son avion", explique l'UK Airprox Board, dont l'objectif est d'améliorer la sécurité du ciel britannique. Les experts reconnaissent que les drones peuvent causer des "dommages catastrophiques" s'ils rentraient en collision avec les avions. Le navigant qui était à une altitude de seulement 520 mètres lors de cette rencontre, a indiqué que l'objet observé semblait être "rectangulaire et à hélice»". Malgré ces indications et l'enquête, le propriétaire du drone n'a pas été retrouvé. L'autorité de l'aviation civile britannique a déclaré qu'il était "clairement irresponsable" de faire voler un drone à proximité d'un aéroport ou d'un espace utilisé par d'autres avions.