Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 21 Mars 2012

Un avion de United dérouté, en panne de toilettes



Prévu pour voler de l'aéroport international de San Francisco (Californie) vers l'aéroport international Pudong de Shnaghaï (Chine), le Boeing 777-200 a du se poser à Anchorage... pour ne repartir que deux jours plus tard. Quand ça veut pas, ça veut pas.



Un avion de United dérouté, en panne de toilettes
Les unes après les autres, les toilettes du Boeing se sont bouchées. Personne ne saura exactement pourquoi mais l'équipage a finalement jugé au bout de 3 heures de vol qu'il n'était pas possible de continuer ainsi, hors normes, avec 262 passagers à bord. L'appareil posé à Anchorage, en Alaska, les passagers ont attendu pendant 6 heures, enfermés dans l'avion, qu'un "plombier" du ciel veuille bien intervenir. Manifestement la corporation est aussi difficile à convoquer sur un aéroport qu'ailleurs, la compagnie United a finalement décidé de débarquer tout le monde et d'aller à l'hôtel pour attendre un avion de secours, le lendemain. Mais l'avion de secours a connu une panne mécanique et c'est finalement un troisième appareil qui est arrivé au secours des passagers mais le surlendemain. Trois jours pour aller de San Francisco à Shanghai, c'est sans doute un record pour la compagnie américaine qui a promis de rembourser les passagers qui le souhaiteraient. Ils devraient être nombreux !