Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 1 Décembre 2010

Une reprise encore plus rapide du voyage d'affaires aux Etats Unis



Dans une analyse faite par les spécialistes du site Thebeat.travel, sous la plume de Jay Boehmer, le marché américain du voyage d'affaires retrouve des couleurs au delà des estimations réalisées en septembre dernier. A la base de ce constat une étude menée par Morgan Stanley et dont les résultats viennent d'être publiés.



Selon une enquête de Morgan Stanley, publiée vendredi 26 novembre dernier et réalisée auprès de 273 acheteurs voyage américains influents, les budgets destinés aux déplacements professionnels et les volumes sont sur le point de revenir, avant la fin 2012, à des niveaux proches des pics d'avant la récession. Les compagnies aériennes devront, quant à elles, maintenir voire continuer d’accroître leur pression sur les prix tant que la demande croît et ce, même si les acheteurs continuent à gérer de près les dépenses en poursuivant les plans d’action engagés durant la récession.

William Greene (Analyste aérien chez Morgan Stanley) précise que "L'étude montre que les compagnies aériennes sont en concurrence moindre une fois les rabais et remises déduits.". Il étaye cette remarque par le plafonnement des conditions commerciales accordées et donc leurs similitudes entre opérateurs. L'an dernier, le rapport précise que les compagnies aériennes ont commencé à baisser de près de 20% les remises existantes qui se situaient dans la fourchette 21/30%. Morgan Stanley pense que cette situation va perdurer.

Avec les remises en baisse, les acheteurs s'attendent à obtenir des tarifs négociés frappés de hausses de l’ordre de 1 à 5%. Selon Morgan Stanley, le poids des compagnies aériennes, la demande croissante et les alliances entre transporteurs historiques vont motiver cet effet de hausse. L’abandon des lois anticoncurrentielles sur certaines routes à fort potentiel renforce également ce mouvement de hausse.

Parmi les répondants, 81% s'attendent à une hausse du nombre de réservations. Mieux, les deux tiers pensent que cette hausse sera supérieure à 5%. Selon Morgan Stanley, "Un volume cohérent avec les commentaires étant donné que les dépenses des entreprises pour les Voyage d'affaires dits facultatifs sont restés tendues en 2010, mais se détendent progressivement tout comme les conditions économiques qui continueront de s'améliorer progressivement en 2011".

Selon le sondage, 60% des répondants s'attendent à ce que, d'ici la fin de 2012, leurs budgets Voyage dépasse les pics d'avant la récession. 15% déclarent que leurs prévisions réalisées en 2009 sont d’ores et déjà dépassées. William Greene pense même qu’étant donné la vigueur de la reprise outre-Atlantique, ces niveaux historiques pourraient de fait, être battus bien avant la fin 2012.

"Même si les tendances économiques surprennent les acheteurs voyages, les entreprise n’assoupliront pas les conditions dites premium à ce niveau du cycle économique". Morgan Stanley souligne que pour plus de 70% des répondants, la conservation des politiques voyages restrictive pour les classes avant (First, Business et premium) restera de mise. Seuls 10% pensent les alléger.

Nul doute que ces points seront débattus lors de la première Flying Business Travel Academy qui fera se rencontrer le 11 décembre à Washington, les acheteurs voyages Français et leurs homologues Américains. Bien entendu, Deplacement Pros, organisateur de cette première, se fera l’écho des conclusions.

Source : thebeat.travel