Air India, une grève perturbante

300

Au quatrième jours de grève des pilotes d'Air India, la situation devient critique pour les vols domestiques et internationaux de la compagnie.

Air India, une grève perturbante
Après l'annonce de l'annulation de la moitié des vols internationaux, la compagnie travaillerait à un plan d'urgence pour les deux prochains jours. Son objectif : ne pas pénaliser les retours de ses clients étrangers dans leur pays d'origine. Sans être capable d'enrayer "les arrêts maladie" (c'est la méthode choisie par les pilotes), Air India fait appel au civisme du personnel pour éviter, selon son Président Arvind Jadhav, "Une catastrophe sans précédent qui pourrait conduire à la disparition de l'entreprise". Les quelques 400 pilotes concernés ne souhaitent pas réagir à cette affirmation qu'ils jugent "fantaisiste".

Notons qu'Air India, en partage de code avec Air France ne subit pas trop de pression sur les vols entre Paris et les grandes villes indiennes.