Cathay Pacific et Virgin Atlantic soupçonnés d’entente sur les prix

Selon l'OFT (Office of Fair Traiding), cité par The Guardian, Cathay Pacific et Virgin Atlantic se seraient entendus, entre 2002 et 2006, pour fixer une politique tarifaire proche. L'OFT (qui est le gardien de la concurrence en Grande Bretagne) fait état de contacts fréquents et rapprochés et souligne une "grande similitude de prix pour les vols entre Londres et Hong Kong".

C'est Cathay Pacific qui a informé l'OFT de cette situation espérant ainsi profiter de la clémence de l'autorité britannique. Son but : être à l'abri de toutes sanctions. A contrario, Virgin Atlantic ne reconnaît pas les faits et conteste les accusations de la compagnie de Hong Kong.

Selon le Guardian, Virgin Atlantic pourrait se retourner contre Cathay Pacific et annonce déjà "de surprenantes révélations dans cette affaire qui ne la concerne pas".