Emirates rejette les accusations de Lufthansa et Air France-KLM

La semaine dernière Lufthansa et Air France ont écrit à la Commission européenne pour réclamer la fermeté contre les pratiques des compagnies du Golfe qu'elles jugent déloyales. Emirates n'a pas attendu pour contre-attaquer.

Le porte-parole d'Emirates contre-attaque après les accusations des dirigeants d'Air France-KLM et Lufthansa, écrites dans un courrier commun envoyé à la Commission européenne. Il indique "Il est déconcertant de voir deux des plus grandes compagnies aériennes européennes dire que les transporteurs du Golfe ont conduit à une contraction de leurs services asiatiques quand c'est le contraire".

Le porte-parole d'Emirates poursuit: "Les données de l'OAG (Official Airline Guide) montrent qu'entre 2007 et 2017, les six transporteurs européens ont réellement augmenté leurs capacités entre l'Europe et l'Asie en termes de sièges (17%) et de fréquences de vol (6%)". Il conclut "Nous avons réfuté maintes fois les allégations de subventions et démontré que nous opérons sur des bases entièrement commerciales".