L’aéroport de Santa Monica va fermer en 2028… pour devenir un parc

La municipalité de Santa Monica (Californie) et la FAA, en bisbille sur l'avenir de l'aéroport depuis plusieurs années, ont finalement trouvé un accord. La plate-forme spécialisée dans les vols affaires et loisirs fermera en 2028. La ville prévoit de transformer ce terrain en parc.

Depuis plusieurs années, la municipalité de Santa Monica réclame la fermeture de son aéroport, mettant en avant les nuisances sonores, la pollution et le danger qu'il fait subir aux riverains. Ces requêtes étaient jusque-là restées lettre morte auprès des autorités américaines, les menant donc devant les tribunaux. La bataille judiciaire a pris fin, la Ville et la FAA ont trouvé un accord le samedi 28 janvier 2017.

L'aéroport de Santa Monica, qui accueille de nombreux jet d'affaires, fermera ses portes le 31 décembre 2028. Le terrain, situé à 3km de l'océan pacifique et à 10km de LAX, sera alors la propriété de la ville et deviendra un parc.

En outre, pendant la dizaine d'années d'activité restante, la gestion de la plate-forme sera rendue à la municipalité. Elle a ainsi l'autorisation de réduire immédiatement la piste de 4973 pieds à 3500, une mesure qui va conduire à une réduction du trafic des jets et des charters.

La ville peut également remplacer les opérateurs de la base par sa propre entreprise de services aéroportuaires.

L'aéroport très utilisé par les célébrités et les hommes d'affaires californiens, accueille 270 avions et en moyenne 250 atterrissages et décollages par jour.