La crise du 737 MAX plombe les comptes de Boeing

Le constructeur américain espère une reprise des vols du 737 MAX début 2020.

Dans un communiqué publié jeudi 18 juillet, Boeing annonce que l'accident des deux Boeing 737 MAX et leurs conséquences ont amputé son chiffre d'affaires de 5,6 milliards de dollars, avant impôt du 2ème trimestre, Pour faire face à cette situation, 4,9 milliards de dollars ont été provisionnés.
Cette somme sera consacrée à l'indemnisation des compagnies affectées par la crise et au financement des rabais ou des échanges d'appareils que Boeing pourrait consentir à certains de ses clients.
Boeing va également devoir supporter une hausse de 1,7 milliard de dollars des coûts du 737 MAX, liée principalement à une réduction des cadences de production qui sont passées de 52 à 42 appareils par mois depuis l’immobilisation de l’avion.
Pour autant, l'avionneur se montre optimiste : elle espère obtenir de l'Agence fédérale de l'aviation une autorisation de reprise des vols du 737 Max "entre décembre 2019 et janvier 2020".