Volcan islandais : la légalité des restrictions en débat

Les autorités avaient-elles le droit de fermer l’espace aérien pendant le nouvel épisode du nuage volcanique ? La question peut sembler incongrue. Elle est pourtant soulevée par les responsables d’Air Berlin, qui ont d’ailleurs déposé une plainte pour établir la légalité de cette démarche préjudiciable pour la compagnie aérienne.

Volcan islandais : la légalité des restrictions en débat
La direction d’Air Berlin n’a pas digéré le dernier nuage de cendres lié au volcan islandais Grimsvotn, qui a particulièrement touché l’Allemagne à la fin du mois de mai. Ou peut-être se prépare-t-elle pour une éventuelle récidive, étant donné la recrudescence de l’activité volcanique ces derniers mois, pour baliser le terrain. Un porte-parole de la compagnie allemande a en tous cas confirmé le 29 juin qu’une démarche avait été lancée, pour s’assurer de la légalité d’une telle démarche.