Canada : la low-cost NewLeaf suspendue avant même le décollage

La low-cost NewLeaf avait prévu de prendre son envol le 12 février prochain et de relier des destinations domestiques canadiennes. Mais la jeune entreprise a du suspendre temporairement ses activités en attendant que l’Office des transports du Canada (OTC) révise sa réglementation.

NewLeaf proposait des vols domestiques à partir de 7 aéroports régionaux (Abbotsford, Kelowna, Saskatoon, Regina, Winnipeg, Hamilton et Halifax) en utilisant les Boeing 737-400 de la compagnie charter Flair Airlines, à compter du 12 février. Son directeur, Jim Young, estime que son entreprise n'a pas besoin de licence puisque son partenaire en a une. Mais l’Office des transports du Canada (OTC) voit les choses différemment, estimant que les sociétés qui vendent un service aérien sans avoir d'appareils, doivent avoir une licence au même titre que leur partenaire.

En attendant que l'OTC prenne position et modifie la réglementation, NewLeaf a décidé de suspendre ses opérations. Les personnes qui avaient réservé des billets sur ses premiers vols vont être remboursées. Jim Young espère maintenant que son entreprise débutera son activité au printemps.