Covid worldwide – L’essentiel du 29 juillet

Covid worldwide - L'essentiel du 29 juillet

Chaque jour, l'actualité de la pandémie dans le monde, entre confinement, déconfinement et reconfinement, victoires, échecs, craintes et espoirs...

L'essentiel du jour

  • A date du 28 juillet au soir, dans le monde, environ 16,54 millions de cas officiellement recensés et environ de 650.000 décès liés au Covid-19.
  • Après la France et le Royaume-Uni, la reprise de l'épidémie de coronavirus en Espagne inquiète l'Allemagne qui a déconseillé ce mardi à ses ressortissants de partir en vacances dans les régions les plus touchées de ce pays, l'Aragon, la Navarre et la Catalogne.
  • Confrontée à une recrudescence de cas, la Belgique a annoncé lundi 27 juillet un nouveau durcissement des mesures pour contrer la pandémie, en particulier dans la province d'Anvers où un couvre-feu est mis en place de 23 heures à 6 heures. Dans le reste du pays le nombre de personnes que les Belges sont autorisés à voir de façon rapprochée et régulière sera abaissé de 15 à 5 personnes, par foyer, pour les quatre prochaines semaines.
  • Au Sénégal, avec près de 10 000 cas de contamination confirmés, les autorités étendent les mesures de prévention. De nouveaux centres de dépistage ont ouvert leurs portes à Dakar. Objectif : tester les voyageurs qui entrent et sortent du territoire.
  • International : Selon le baromètre publié, mardi 28 juillet, par l'Organisation mondiale du tourisme, la pandémie de Covid-19 a provoqué des pertes de 320 milliards de dollars pour le tourisme mondial de janvier à mai. Le nombre des touristes internationaux a chuté de 56 % au cours de la même période.
  • Les autorités sanitaires iraniennes ont annoncé mardi avoir enregistré en 24 heures 235 décès supplémentaires dus au coronavirus, un nouveau record en Iran, pays du Moyen-Orient le plus touché par l'épidémie. «Nous avons perdu 235 de nos compatriotes en raison du Covid-19 au cours des dernières 24 heures», a déclaré la porte-parole du ministère de la Santé, Sima Sadat Lari, au cours de son point presse quotidien, ce qui porte le bilan officiel de la pandémie en Iran à 16.147 morts.
  • International : « La saison ne semble pas avoir de répercussion sur la transmission du virus », qui a fait plus de 650.000 morts dans le monde et plus de 16 millions de cas, a déclaré une porte-parole de l’OMS, Margaret Harris, lors d’un briefing virtuel. Elle en veut pour preuve que parmi les pays les plus touchés du monde, l’un, les Etats-Unis, est en été, et l’autre, le Brésil, traverse l’hiver.