Emirates : son bénéfice net s’envole

Emirates a le vent en poupe. Son bénéfice net annuel a grimpé de 124% lors de l'exercice fiscal 2017-2018 clôturé le 31 mars dernier. Cette forte croissance a entre autres été portée par son activité cargo.

Emirates a enregistré un bénéfice net de 762 millions de dollars au cours de l'exercice fiscal 2017-18 contre 340 millions de dollars lors de l'exercice précédent. Cela représente une augmentation de 124% en un an.

Cheikh Ahmed ben Saïd al-Maktoum, président et directeur général d'Emirates, a expliqué "Nous avons bénéficié d'une reprise saine de l'industrie mondiale du fret aérien, ainsi que du renforcement relatif des principales devises par rapport au dollar américain".

Il a également souligné que l'entreprise avait réalisé cette performance malgré des conditions commerciales difficiles liées à l'instabilité politique, à la volatilité des devises, à des dévaluations en Afrique et à la hausse des prix du pétrole.

De plus, le transporteur a géré 58,5 millions de passagers en 12 mois, soit une hausse de 4,3%. Le taux de remplissage moyen a été de 77,5% contre 75,1% l'année dernière.

Pour la compagnie du Golfe, l'Europe est la région ayant généré le plus de recettes avec 7,3 milliards de dollars, soit 12% de plus qu'en 2016-2017. Vient ensuite le secteur Asie de l'est et Australie avec 6,9 milliards de dollars (+12%). La zone Amérique représente pour sa part 3,7 milliards de recettes (+7%).