CWT contrainte de payer plusieurs millions de dollars suite à une cyberattaque

Victime d’une cyberattaque à la fin du mois de juillet, la société spécialisée dans le voyage d’Affaires aurait dû payer une rançon à hauteur de 4,5 millions de dollars afin de retrouver une activité normale. 

30 000, c’est le nombre de PC qui ont été paralysés par les hackers suite à une cyberattaque. Les pirates ont également téléchargé plus de 2 To de données, dont certaines considérées comme « sensibles » (facturation, relevés financiers…). Selon Reuters, la société américaine aurait dû verser la sommer de 4,5 millions de dollars afin de récupérer le contrôle sur son système informatique et protéger ses données. 

CWT a par ailleurs confirmé l’attaque mais a refusé d’entrer dans les détails. «Nous pouvons confirmer qu’après avoir temporairement arrêté nos systèmes par mesure de précaution, nos systèmes sont de nouveau en ligne et l’incident a maintenant cessé», a déclaré la société à travers un communiqué. Toujours selon Reuters, les pirates avaient exigé un paiement initial de 10 millions de dollars pour restaurer les fichiers et supprimer les données volées. Une enquête est en cours.