Adagio vise 220 sites en France et à travers le monde d’ici 2027

164

La filiale d’Accor et du groupe Pierre et Vacances Center Parcs, spécialisée dans les appart’hôtels, relance son développement après deux années de crise. Un plan ambitieux d’ici à 5 ans qui vise à atteindre 220 sites. 

Une stratégie qu’Adagio a baptisé elle-même « Next Adagio », afin de « conforter ses positions sur un secteur prometteur, en pleine évolution », indique un communiqué. Après deux années marquées par la crise sanitaire et la baisse de la fréquentation, la filiale du groupe Accor et Pierre et Vacances Center Parcs sort la tête de l’eau et compte bien donner un coup d’accélérateur à son développement. Pour la clientèle corporate, elle souhaite miser sur l’hybridation du travail et sur la possibilité de pouvoir travailler dans de bonnes conditions au sein de ses établissements tout en ayant un hébergement qui permet de se sentir « comme chez soi ». Pour un séjour de longue durée, la marque ajoute que les appart’hôtels permettent de mieux gérer les dépenses professionnelles avec, notamment, la possibilité de pouvoir cuisiner sur place. Situés dans les grandes agglomérations, les établissements sont répartis en trois catégories : Original (en hypercentre de villes de premier plan), Access (capitales régionales ou en périphérie des grandes villes) et Premium (appart’hôtels de standing pour le moment uniquement aux EAU et au Maroc). 

80 nouveaux sites et 30 rénovés

D’ici 2027, l’objectif est d’atteindre 220 sites avec 3 zones géographiques prioritaires : la France, le Royaume-Uni et l’Europe du Nord. Pour cela, Adagio compte bien s’appuyer sur ses deux actionnaires. Au total, la filiale souhaiterait ouvrir 80 nouveaux sites et en rénover 30. Elle souhaite également faciliter l’accès à de nouveaux services et miser sur le digital en proposant des CityGuide électroniques ou développer le coliving au sein de ses établissements.