Gekko partage sa vision sur le futur de la distribution d’hôtels BtoB en ligne

Fabrice Perdoncini, CEO du groupe Gekko (HCorpo, Teldar Travel, Infinite Hotel et Miles Attack), filiale de Accor explique les impacts de la crise Covid-19 et ses opportunités pour le Groupe.

- Publicité -

Quelles ont été les actions mises en œuvre chez Gekko pour maîtriser au mieux les effets de la crise sur vos activités?

Notre première priorité a été la sécurité de nos collaborateurs. Nous avons, dès l’annonce du confinement, mis en place le télétravail pour l’ensemble des collaborateurs présents dans 7 pays européens.

Cette première mesure se révèle aujourd’hui être un véritable succès : nos collaborateurs ont revu leur manière de communiquer et ont créé de nouvelles méthodes de travail agiles et innovantes, permettant de maintenir notre productivité, notre efficacité commerciale tout en conservant le lien social.

Ensuite, comme la plupart des acteurs de notre industrie, nous avons dû mettre en place un plan d’économies ambitieux pour réduire nos coûts de structure et protéger au mieux les intérêts de nos collaborateurs, de nos activités et de nos clients.

Puis, au sein de l’entreprise et avec les acteurs de l’Industrie, nous avons pris le temps d’échanger pour comprendre les impacts de cette crise sur notre écosystème.

Notre conviction est que cette crise ne va pas forcément révéler de nouvelles tendances mais accélérer celles qui étaient déjà émergentes pré Covid-19. Il était donc impératif de repenser Gekko et de nous adapter en conséquence.

Comment Gekko se prépare pour la reprise d’activité?

Selon moi, la reprise se fera par l’innovation et l’agilité qui constituent l’ADN de notre groupe et qui sont des qualités essentielles pour bien adresser une crise et en saisir les opportunités. En collaboration avec Accor, nous avons défini une stratégie audacieuse orientée autour de 2 axes.

Un axe défensif qui vise à protéger notre groupe, nos activités et nos collaborateurs en réalisant un maximum d’économies par la mise en place d’un modèle «asset light». Et, en parallèle, un axe offensif en conservant nos investissements dans les développements technologiques pour préparer Gekko aux évolutions post-crise. Notre ambition est de mettre l’agilité technologique de Gekko au service de notre produit, de notre distribution et de notre relation client pour ainsi créer le futur acteur fort de la distribution B2B d’hôtels en ligne.

En concertation avec les équipes métier, notre Chief Digital Officer Matthieu Chevrier a adapté la roadmap IT pour que nos marques soient en mesure, dès la reprise d’activité, d’offrir de nouvelles propositions de valeur à nos clients affaires et loisirs, en phase avec leurs exigences sécuritaires, sanitaires et économiques.

Cela se traduit par la construction d’algorithmes d’intelligence artificielle basés sur le machine learning pour aider les utilisateurs à trouver rapidement l’offre hôtel la plus pertinente, au meilleur prix, adaptée à leurs habitudes et aux nouvelles attentes sanitaires et sécuritaires.

Ainsi que par l’amélioration des performances et des connectivités pour proposer aux utilisateurs une expérience B2B équivalente au B2C. Ces évolutions technologiques vont permettre d’adresser les nouveaux besoins exprimés par les grandes entreprises et les agences de voyages :

Pour le voyage d’affaires, la mise en place de services axés sur le “duty of care” avec une solution innovante permettant de stimuler et de suivre la conformité à cet indicateur tout en générant des économies pour l’entreprise.

Pour le voyage de loisirs, le renforcement de nos offres sur les marchés domestiques afin de proposer aux agents de voyages des hébergements adaptés aux décisions gouvernementales (hôtels et hébergements alternatifs) et garantissant la sécurité des voyageurs. Ces nouvelles offres seront connectées sur les différentes plateformes utilisées par nos partenaires.

Vous avez un parti pris “techno”, quels sont les résultats attendus?

Après cette crise sanitaire, notre industrie va devoir faire face à une crise économique qui va probablement durer jusqu’en 2023. Le marché va privilégier les acteurs solides, agiles et innovants. Ces qualités seront indispensables pour préparer et affronter le futur et nous sommes convaincus que Gekko possède intrinsèquement ces atouts.

Aujourd’hui Gekko fait partie d’un groupe solide, Accor, avec qui de nombreuses synergies ont déjà vu le jour, notamment avec le programme ALL et la plateforme solidaire CEDA online. Gekko a également fait le choix d’investir dans la technologie pour gagner en agilité, améliorer ses performances et adresser de manière innovante les nouvelles attentes du marché.

Et pour finir, et c’est in fine essentiel en ces temps de crise, nos solutions sont génératrices d’économies et de gains en productivité dans les chaînes de valeur et écosystèmes de nos clients. De manière très pragmatique nous sentons déjà que ce mouvement opéré par notre groupe impacte positivement nos activités.

A titre d’exemple, HCorpo a signé des contrats avec plusieurs grands comptes en direct ou par le biais de TMC qui préfèrent se concentrer sur d’autres propositions de valeur et confier la gestion du périmètre hôtel à des experts solides. Ce mouvement devrait s’accélérer post-crise car chaque acteur de la chaîne travel va devoir se concentrer sur son coeur de métier. Teldar Travel, boostée par le programme de fidélité Miles Attack, a signé avec plusieurs nouveaux réseaux, rassurés par la fiabilité de notre marque et par nos récentes évolutions technologiques. Infinite, notre “bed bank maison” a pu élargir son inventaire hôtelier du fait de sa capacité à garantir les paiements et la trésorerie aux hôtels, élément primordial en cette période de crise pour développer son activité.

En conclusion, cette crise qui impacte fortement nos activités aujourd’hui, va révéler demain les atouts de Gekko auprès des acteurs du marché et nous permettre de jouer un rôle majeur dans l’évolution du secteur de la distribution d’hôtels B2B en ligne.