En 2050, il y aura plus de turbulences en avion qu’en 2019

Les turbulences seront bien plus fréquentes et importantes en 2050 qu’aujourd’hui, c’est en tous cas ce qu’affirme une nouvelle étude menée par des chercheurs britanniques. 

- Publicité -

En cause : le réchauffement climatique. En effet, le réchauffement va renforcer les phénomènes de jet streams, ces courants d’air très rapides qui circulent d’ouest en est entre 10 000 m et 15 000 m d’altitude. Selon Aeronewstv.com, les avions effectuant des vols transatlantiques par exemple vont passer 2 000 heures de plus dans les airs par an pour cette raison. Un chercheur évalue le surcoût de la facture carburant pour ces compagnies aériennes à 22 millions de dollars. Et cela va mécaniquement augmenter les émissions de CO2.