Le Japon maintient la fermeture de ses frontières

Le pays qui avait annoncé le durcissement de ses restrictions en décembre dernier, souhaite prolonger ses mesures frontalières jusqu’à fin février à minima. 

Le territoire japonais prolonge les restrictions frontalières mises en place pour contrer la recrudescence de cas de Covid-10, et notamment du variant Omicron. Pour rappel, les mesures mises en place depuis le 1er décembre s’avèrent être parmi les plus strictes du monde. Le Japon interdit notamment les nouvelles entrées de ressortissant étranger sur le territoire, y compris les étudiants et parents étrangers de citoyens japonais. Les personnes qui se sont déjà vues délivrer un visa sont également concernées.

Le Premier ministre, Fumio Kishida, a également annoncé le début d’une campagne vaccinale destinée aux enfants âgés de moins de 12 ans alors que les préfectures d’Okinawa, d’Hiroshima et de Yamaguchi sont pratiquement placées en état d’urgence.