Sondage GBTA : la réouverture des frontières booste la reprise du BT

L’optimisme des professionnels du secteur du voyage d’affaires croît au rythme de la progression des réservations. La sécurité et le « duty of care » restent toujours très importants pour les TM, acheteurs et fournisseurs.

Les signes tangibles de reprise du secteur du voyage d’affaires se multiplient ces dernières semaines. C’est en substance ce qui ressort du dernier sondage de la Global Business Travel Association (GBTA), le 24ème d’une série qui prend le pouls régulier du secteur (acheteurs et fournisseurs), mené auprès de 503 de ses membres et d’autres acteurs de l’industrie dans le monde entier, du 4 au 13 octobre dernier.

Premier constat, la moitié (52%) des répondants déclarent être plus optimistes qu’en septembre. Ce mois d’octobre, 66 % d’entre eux ajoutent que leurs entreprises autorisent les voyages d’affaires nationaux non essentiels et – ce qui constitue un record pour l’année – 42 % les voyages internationaux. Dans le même temps, plus de la moitié des fournisseurs (55 %) notent que leurs réservations auprès des entreprises ont augmenté par rapport au mois dernier, moins d’un cinquième d’entre eux (19%) ayant enregistré une baisse.

Les trois-quart des personnes interrogées (74 %) indiquent par ailleurs qu’elles sont favorables à l’ouverture des frontières américaines aux voyageurs vaccinés – le 8 novembre – avec les protocoles requis. Et sept sur dix s’attendent en conséquence à une augmentation des voyages d’affaires internationaux au cours des six prochains mois. Tous s’accordent à dire que la réduction des taux d’infection et la progression de la vaccination ont un fort impact sur la reprise des voyages d’affaires dans leur entreprise. Et 59 % d’entre eux sont convaincus que l’augmentation des taux de vaccination dans le monde seront un facteur déterminant demain.

« Il y a encore du chemin à faire avant un retour à la normale, mais nous sommes ravis de l’ouverture des frontières et du retour des voyages d’affaires non essentiels, se félicite Suzanne Neufang, PDG de la GBTA, parlant de « coup de fouet nécessaire à l’écosystème des voyages d’affaires et à l’économie mondiale« . « La sécurité et le ‘duty of care’, poursuit-elle, continuent d’être de la plus haute importance pour nos membres, qui soutiennent massivement les programmes de vaccination ainsi que les politiques de voyage intelligentes pour assurer un retour en toute sécurité aux voyages d’affaires, aux réunions et aux événements« .

Décision gouvernementale exigeant la vaccination pour un :

Oui

Non

Ne sais pas

Vol domestique

65%

27%

8%

Vol international

74%

19%

8%

Voyage en train

65%

28%

7%

Séjour à l’hôtel

51%

38%

10%

Location de voiture

44%

44%

12%

Restaurant

53%

39%

8%

Participation à un grand événement (conférence, séminaire, salon…)

69%

24%

7%

 

Votre entreprise exige-t-elle la vaccination pour…

Oui

Non

Voyager pour affaire et rencontrer des clients et partenaires en face à face

40%

60%

Retourner travailler au bureau

37%

63%

Participer à des conférences, séminaires, salons…

41%

59%

Les répondants basés en Europe sont plus nombreux (73%) que ceux basés en Amérique du Nord (58%) à dire qu’ils n’ont pas besoin de se faire vacciner pour voyager dans le cadre de leur travail et/ou pour rencontrer des clients en face à face. De même, les « Européens » sont 85 % à déclarer qu’ils n’ont pas besoin de se faire vacciner pour retourner travailler au bureau, contre 59% des nord-américains.