Congrès : Nice en troisième position du classement ICCA français

La cité azuréenne progresse de trois places, se positionnant derrière Paris et Lyon/Saint-Etienne, et devant Toulouse, Marseille-Aix et Bordeaux.

- Publicité -

L’ICCA – International Congress & Convention Association – vient de sortir son rapport annuel des villes et des pays ayant accueilli des réunions organisées par les associations internationales (*). Sur la base des résultats de 2019, Nice fait une percée importante au classement mondial et européen puisqu’elle remonte au 3ème rang – 6ème en 2018 – des villes françaises dans le classement ICCA 2019, derrièr Paris et Lyon/St Etienne, mais devant Toulouse, Marseille/Aix, Bordeaux, Nantes, Lille, Strasbourg et Montpellier.

Au niveau mondial, la cité azuréenne entre de nouveau dans le top 100 à la 79e place, soit une progression de 31 places. En Europe, elle gagne 20 places au classement et réintègre le TOP 50, à la 42e place des villes européennes devançant même certaines capitales.

Dans le détail des villes françaises, les résultats sont encore plus probants puisque Nice à la deuxième place derrière Paris en nombre de participants ( avec un record de 31,527 congressistes) et pour les congrès de 3.000 participants et plus.

Ces bons résultats viennent saluer les efforts des professionnels niçois travaillant dans le secteur du congrès associatif. Une bonne nouvelle notamment pour le palais Acropolis dont le chiffre d’affaires a bondi de 32 % l’an dernier.

(*) Le classement ICCA est établi sur la base des données des associations d’ICCA, ce qui signifie que les chiffres couvrent les réunions organisées par les associations internationales selon les critères stricts : il doit avoir lieu régulièrement ; accueillir au moins 50 participants , tourner entre un minimum de trois pays.