Expensya fait partie du dernier classement des start-ups de Forbes Middle East

199

La solution de gestion automatisée des dépenses en entreprise atteint la 30e place du classement annuel des sociétés les plus financées du MENA, d’après la sélection de l’édition régionale du magazine américain.

La région du MENA (Middle East and North Africa ) courre du Maroc à l’Iran. Le classement établi par Forbes Middle East porte sur les cinquante start-ups les plus financées de cette région, des entreprises de moins de 7 ans, proposant un service logiciel et ayant levé les fonds (15,5 millions de dollars minimum) au cours de l’année écoulée.

Expensya a atteint la 30e place du dernier classement. En effet, la jeune pousse a levé plus de 20 millions de dollars l’a dernier, auprès de MAIF Avenir, un fonds de capital-innovation financé par l’assureur MAIF et de Silicon Badia, BPI France, ISAI, Seventure Partners, TDR et business angels. Des fonds lui ayant notamment permis de poursuivre ses investissements en R&D et sa croissance à l’international. Rappelons que la fintech franco-tunisienne a été fondée en 2014 par Karim Jouini et Jihed Othmani.