Good morning 2020 !

Après le temps des rires et des chants, voici venu le temps du retour à la vie de tous les jours.

N’ayant aucun don de voyance, je ne m’amuserai pas à faire des prédictions fumeuses sur ce qui pourrait arriver au cours de cette nouvelle année. Ne maîtrisant pas la couleur noire aussi bien que Pierre Soulages, je ne m’attarderai pas non plus à rajouter une couche de sombre sur une actualité déjà bien morose. Pourtant, c’est bien dans ces situations complexes que l’on voit apparaître des solutions et des initiatives intéressantes. D’ailleurs, Sir Winston Churchill disait : « ce n’est que quand il fait nuit que les étoiles brillent » …

Les Lauriers, révélateurs de talents et indicateurs de tendances

Marcel Lévy créateur des Lauriers du voyage d’affaires avait eu cette idée formidable de faire briller les étoiles en plein jour. C’est ainsi qu’en cette fin d’année 2019, les Lauriers ont révélé à la communauté, des actions d’acheteurs, de travel managers et d’équipes prouvant qu’il y a encore tant à faire dans le pilotage de la dépense. C’est encourageant pour les temps à venir, tant côté clients que côté prestataires.

Mieux, ce formidable observatoire que sont les Lauriers a révélé ce que le marché appréciait et non ce que les prestataires voulaient mettre en avant, et ce même si les initiatives sont très souvent louables et formidables. Solutions éprouvées et fiables, engagement de résultat et écoute client sont les trois vecteurs qui devront orienter le marché sur cette nouvelle année afin de satisfaire cette denrée rare et exigeante qu’est le client.

Un début, une fin, une actualité

2019 a donc vu la naissance d’étoiles comme l’équipe de Joséphine, Loïc ou Lucie (les trois lauréats des différents prix récompensant des personnes physiques) et la disparition d’une autre. Lucien Isnard doit bien rire de là où il est en voyant les querelles de clocher polluer le développement de notre marché franco-français. Lui qui savait piquer là où ça fait réagir doit se demander quand le marché travaillera à l’unisson pour aller enfin dans le sens du client pour le bénéfice de tous.

Heureusement, des acteurs innovants bousculent l’ordre établi et les choses changent. L’arrivée de nouvelles ressources extérieures permet d’éviter cette consanguinité meurtrière qui a tué plus d’une boîte française. Quant à nous, nous avons fait le pari de vous tenir informés sur ce qui se passe sur le devant de la scène. À nous maintenant de vous faire découvrir le backstage et les coulisses, car il s’y passe des choses vraiment intéressantes. Vous nous le demandez, nous vous le devons…

Après une transformation réussie, place au journalisme

En tout cas, forts de ces constats, des succès rencontrés et de vos retours, nous continuerons à vous informer et à faire en sorte que vous puissiez vous faire votre propre point de vue afin de vivre au mieux votre fonction et d’obtenir les résultats que vous escomptez. Exit les pressions et les brossages dans le sens du poil, cette année, DéplacementsPros saura mettre en lumière les parties les plus sombres du marché des déplacements professionnels. Margot, David, Emmanuel et Vincent se joindront à moi pour vous apporter le contenu le plus pertinent possible afin de mettre en avant les bonnes pratiques, mais pour également pour pointer du doigt les doxas et les « fakenews » toujours trop nombreuses et polluantes pour tous.

Yann LE GOFF