Kapten Business dévoile une étude sur les enjeux RSE et mobilité pour les entreprises

D’après une étude réalisée à l’initiative du leader français des VTC pour les entreprises, les enjeux de RSE et de mobilité visant à répondre aux attentes des salariés sont désormais pris en compte par les trois quart des entreprises.

- Publicité -

L’étude a été réalisée par OpinionWay en collaboration avec Corporate Mobilities du 6 mai au 25 mai auprès de 128 membres d’ECOMOB.club, communauté en ligne réunissant 500 décideurs d’entreprises et d’administrations de différents secteurs d’activité sur le thème de l’écomobilité.

Plus que jamais, la micro-mobilité et les enjeux de la RSE sont au cœur des préoccupations des entreprises. Dans leur appréhension de ces enjeux, mobilité et RSE sont intimement liées et pour y répondre, elles mettent en avant les dimensions sociales, légales mais aussi environnementales.

La crise sanitaire a permis aux entreprises d’effectuer une remise en cause profonde de leurs règles de déplacements, en faveur d’une mobilité professionnelle de courte distance encore plus respectueuse de l’environnement et répondant aux attentes de leurs salariés.

La micro-mobilité professionnelle au cœur des enjeux du bien-être au travail

Les déplacements professionnels et les trajets domicile-travail sont devenus un enjeu central pour les conditions de travail des salariés, car cela contribue à leur bien-être, notamment dans les grandes villes. Les entreprises doivent donc répondre à ces préoccupations pour maintenir l’adhésion et la motivation des salariés.

  • Ainsi, 88% d’entre eux étaient favorables à ce que leur entreprise prenne davantage en compte les problématiques de mobilité, car cela favorise leur bien-être.

  • La dimension sociale revêt une importance capitale dans cette étude, car 3/4 des entreprises souhaitent proposer de nouvelles alternatives de déplacement pour améliorer les conditions de travail et le bien-être des salariés.

  • Plus de la moitié des entreprises (52%) ont adopté une politique de déplacement qui fusionne déplacement professionnel et déplacement domicile-travail alors que plus des 3/4 des entreprises disposent d’une politique de mobilité courte distance.

Les entreprises souhaitent être accompagnés par leur partenaire mobiilité

Selon l’étude, les entreprises ont 3 critères prioritaires dans le choix de leur opérateur de mobilité : la sécurité de leurs collaborateurs, l’optimisation de leurs coûts directs et indirects et la qualité de service pour les salariés.

Néanmoins, les entreprises attendent également de leur partenaire de mobilité un accompagnent dans leurs enjeux de RSE et de politique de mobilité plus responsable, l’étude montre que 68% d’entre elles souhaitent leur contribution dans la mise en place de la politique RSE de leur entreprise et 61% souhaitent être accompagnées dans la mise en place d’une politique de mobilité respectueuse de l’environnement.

Par ailleurs, les intentions d’accroître l’usage des services ayant les plus fortes connotations RSE et environnementales suscitent le plus d’adhésion.

  • 30 % des entreprises interrogées ont exprimé le souhait d’être accompagnées à l’élaboration de la politique RSE.

  • 27 % d’entre elles souhaitent l’élargissement de l’offre au travers de la mise à disposition d’une flotte électrique au même prix que la gamme standard.

  • 20 % souhaitent la mise à disposition d’un reporting complet sur les coûts de transport et les usages. Elles sont en attente de données de mobilité sur les distances parcourues (46%), les dépenses hebdomadaires (41%), les créneaux de déplacement (40%) et les émissions de CO2 (20%).  

Le covid-19, un accélérateur du changement

La crise du Covid-19 qui a durement touché les entreprises, qui apparaît selon l’étude, comme un triple accélérateur dans la prise de conscience de l’importance des enjeux RSE. Elle les incite à une révision de leurs politiques de mobilité et de micro-mobilité.

  • Plus des 3/4 des entreprises considèrent que la crise liée au Covid-19 va les inciter à prendre davantage en compte les enjeux liés à la RSE.

  • 78% des organisations indiquent que la Covid-19 va les inciter à revoir leur politique de déplacement. Ce pourcentage passe à 86% quand les entreprises considèrent qu’il est important que leur opérateur contribue à la mise en place de leur politique RSE et de mobilité.

    Pour plus d’informations, le lien vers l’étude : https://info-business.kapten.com/micro-mobilite-et-rse