A l’aéroport de Bordeaux, l’offre décolle dès cette mi-mai

Une vingtaine de compagnies aériennes ont déjà annoncé un programme de vols pour la saison été, avec les dessertes de 21 pays et 77 destinations.

Le trafic reprend progressivement sur l’aéroport de Bordeaux. La relance de l’activité domestique se fait déjà sentir, avec la fin des restrictions de circulation inter-régionale. Celle-ci passe par les dessertes de Marseille et Nice assurées par Air France, easyJet et Ryanair.

Dès la mi-mai sont de nouveau accessibles Figari, Alicante, Valence, Dublin, Naples ou Rome. Cette reprise progressive des vols s’amplifie mi-juin, avec de nombreuses liaisons vers des destinations touristiques, notamment la Corse (Air France, easyJet, Ryanair et Volotea), l’Italie, la Grèce et l’Espagne. Pour des voyages moins balnéaires, l’aéroport propose des vols directs vers l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, le Royaume Uni, l’Irlande, la République Tchèque, la Pologne et la Hongrie. La compagnie Luxair revient à Bordeaux en juillet sur la desserte Luxembourg en complément de l’offre d’easyJet.


Cet été, ce sont ainsi 57 destinations européennes qui seront desservies depuis Bordeaux, huit de plus que l’été dernier. L’aéroport est relié à de grands hubs intercontinentaux, Londres Heathrow avec British Airways (dès le 23 juin), Francfort avec Lufthansa et Zurich avec Swiss (dès le 18 juin), Casablanca avec Air Arabia et Royal Air Maroc (dès le 24 mai), lesquels viennent compléter une offre de correspondances déjà accessibles de Paris CDG, Amsterdam, Madrid et Lisbonne. Air Transat confirme par ailleurs sa présence à Bordeaux, avec des vols sur Montréal (les samedis) à partir du 17 juillet, sous réserve de l’ouverture des frontières canadiennes.