Aéroport de Toulouse-Blagnac : trafic en baisse de 69% au 3ème trimestre

267

En raison des restrictions de circulation liées à la pandémie de Covid-19, le trafic de l’aéroport de Toulouse-Blagnac est en net repli au 3ème trimestre, notamment sur l’international.

L’aéroport de Toulouse Blagnac a accueilli près de 762 000 passagers commerciaux au troisième trimestre (juillet à septembre) de l’année en cours, en baisse de 69,4% par rapport à la même période en 2019. Sur le domestique qui représente 68% du trafic total, la chute a été moindre (-51,4% par rapport au même trimestre de 2019). Les lignes entre Toulouse et Paris ont notamment baissé de 56,6%, impactée fortement par l’absence de la Navette Air France entre Orly et Blagnac durant la majeure partie de la période (reprise le 24 août).

Durant le mois d’août et pour la première fois, le trafic régional a dépassé le trafic parisien. Malgré la crise sanitaire, certaines destinations (Nice, Strasbourg, Ajaccio, Figari et Bastia) ont affiché des croissances positives en août. Caen est la seule destination (national et international confondus) à avoir enregistré une croissance positive au cours du trimestre.

Le trafic international a en revanche et sans surprise fortement baissé (-83% par rapport au même trimestre de 2019). Les restrictions de circulation et l’absence de visibilité sur l’ouverture des frontières de certains pays ont amené les compagnies aériennes à réduire considérablement leur offre, Le trafic européen a baissé dans les mêmes proportions (-82,7%). Dans l’espace Schengen, Amsterdam a été la destination la plus demandée. Les trois destinations qui ont le plus résisté à la baisse de fréquentation sont Malte, Bâle et Naples. Hors Schengen, le trafic londonien reste prédominant.