Air France signe avec Ubisoft un accord firme décarboné

Un autre accord du même type est en cours de conclusion avec Bjorg.

- Publicité -

Air France est sur tous les fronts pour rendre ses vols plus durables. Hier, elle annonçait qu’elle allait compenser 100% des émissions de CO2 de ses vols domestiques dès le 1er janvier 2020. Aujourd’hui, elle signait, sur son stand du salon IFTM Top Résa, un premier contrat «firme» avec Ubisoft, l’éditeur de jeux vidéos «avec lequel nous avons introduit un mécanisme de compensation de CO2», se félicite Manuel Flahault, directeur des ventes Entreprises d’Air France. Ce mécanisme concerne l’ensemble des vols, courts, moyens et long-courriers de la compagnie tricolore, et vise pour l’instant l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise en France (soit 3 500 salariés sur ses 17 000 dans le monde), Ubisoft ayant à terme une ambition plus globale en la matière.

Ce mécanisme de compensation est basé sur de nombreux critères dont le type d’appareil, la distance, le remplissage du vol… Pour compenser aujourd’hui, des arbres sont plantés au Panama, en accord avec Gold Standard, créée en 2003 par le WWF et d’autres organisations non gouvernementales.

Air France, qui compte environ 2 500 contrats firme dans l’Hexagone, est en cours de conclusion d’un même type de contrat, cette fois avec l’entreprise de produits bio Bjorg.