Combien de tonnes de CO2 émet votre vol ?

Quels sont les vols les plus fréquentés qui émettent le plus de CO2 au départ de Paris ? Le guide de voyage en ligne Generation Voyage a réalisé une infographie permettant de connaître les trajets les plus polluants… et combien d’arbres il faut planter pour compenser les émissions CO2.

- Publicité -

Le mouvement flygskam (ou la “honte de prendre l’avion”) fait de plus en plus de bruit dans l’actualité, et inquiète l’industrie aérienne. Pour permettre de connaître concrètement son empreinte carbone lorsqu’on prend l’avion, Generation Voyage a listé dans une infographie 20 trajets fréquentés par les voyageurs français.

 

L’infographie ci-contre permet de connaître l’émission de CO2 en tonnes ainsi que le nombre d’arbres à planter pour compenser cette émission.  ePour réaliser cette infographie, le guide de voyage a choisi les trajets d’avion parmi les plus fréquentés au départ de Paris. Les distances concernent des vols aller-retour. Les chiffres présentés sur l’infographie concernent un seul passager volant en classe économique.

Concernant les sources d’émission de CO2, Generation Voyage a comparé deux outils de calcul d’empreinte carbone pour l’avion, soit co2.myclimate.org et calculateurco2.org. Le nombre d’arbres à planter pour compenser les émissions de CO2 a été calculé sur le site calculcarbone.org.

Combien de tonnes de CO2 émettent les avions sur les vols les plus fréquentés ?

Parmi les destinations les plus éloignées de la France, Sydney est première dans notre classement. Avec 33 900 km aller-retour en avion, le trajet en avion émettra 6,65 tonnes de CO2 en moyenne. Pour compenser son empreinte carbone, il faudrait planter 18 arbres !

Pour calculer avec plus de précision l’empreinte carbone, il est toutefois nécessaire de prendre en compte d’autres paramètres, le type d’avion, le taux de remplissage, le fait qu’il y ait ou non une ou des escales…

Selon le ministère de la Transition écologique, les avions émettent ainsi entre 73 et 254 grammes d’équivalent CO2 par kilomètre et par passager. Tandis que selon les données recueillies par l’Ademe, une voiture neuve, en 2015, émet 110 grammes de CO2 par kilomètre. Tous deux sont battus par le TGV qui, avec 285 passagers, émet 3,37 grammes d’équivalent CO2 pour transporter un passager sur un kilomètre.

En prenant des taux d’occupations moyens, l’agence européenne pour l’environnement indique un taux d’émissions de 14 grammes de CO2 par passager au kilomètre pour le train (avec 156 passagers à l’intérieur) contre 104 grammes pour la voiture (avec 1,5 passager) et 285 grammes pour l’avion (avec 88 passagers).