Iryo, la nouvelle compagnie ferroviaire qui cible la clientèle Affaires en Espagne

191

La nouvelle compagnie ferroviaire Iryo, a réalisé son premier voyage aujourd’hui, lundi 21 novembre, sur le marché espagnol. L’opérateur détenu en partie par Trenitalia devient le troisième opérateur présent sur le réseau à grande vitesse du pays. 

La compagnie Iryo a inauguré sa première ligne aujourd’hui sur le marché espagnol, entre Madrid et Valence. La compagnie privée qui appartient à un consortium d’entreprises composé d’Air Nostrum, de Trenitalia, d’Alta Velocidad et de Globalvia líderes, propose, selon elle, « le train le plus moderne et silencieux d’Europe ». Capable d’atteindre la vitesse de 360km/h, le train Iryo a une capacité de 410 passagers. Parmi les services disponibles à bord, une connexion Wi-Fi 5G et un espace de restauration. 

> A lire aussi : « Si c’est automatisé, les voyageurs pros achètent du OUIGO ! »

Les opérations commerciales débuteront vendredi 25 novembre avec 16 allers-retours par jour entre Madrid et Barcelone, auxquels s’ajouteront huit allers-retours entre Madrid et Valence à partir du 16 décembre, avec des billets accessibles à partir de 18 euros. Elle prévoit également de desservir Séville et Malaga, en Andalousie, en mars 2023, puis Alicante en juin 2023. Iryo est le troisième opérateur ferroviaire à opérer sur le réseau à grande vitesse espagnol, auprès de la Renfe et de OUIGO, filiale low cost de la SNCF. Son objectif : atteindre les 30% de part de marché sur ses routes et commercialiser ses billets dans le monde entier grâce à un accord passé avec Amadeus. Elle cible comme clientèle principale les voyageurs d’affaires.