Les aéroports poussent les compagnies aériennes à accélérer la reprise des vols

Les aéroports rouvrent les uns après les autres. ADP et Vinci Airport invitent aujourd’hui les transporteurs à rajouter de la capacité.

- Publicité -

Augustin de Romanet, Pdg des Aéroports de Paris (ADP), a confirmé mardi soir sur France24 la réouverture d’Orly au trafic commercial le 26 juin. Plusieurs compagnies françaises basées dans l’aéroport du sud de Paris relancent ces jours-ci leur activité depuis Roissy CDG, tout en n’ayant cessé de rappeler leur souhait de réintégrer rapidement le second aéroport francilien. «Nous avons aussi voulu envoyer un signal positif aux compagnies étrangères qui ont décidé de mettre en place des programmes de vols plus substantiels que prévus», s’est félicité le patron du gestionnaire des aéroports parisiens.

Nicolas Notebaert, président de Vinci Aiports, a pour sa part indiqué, dans un entretien à la Tribune, que les compagnies aériennes devaient désormais « mettre des capacités en ligne pour permettre aux passagers de réserver. Il estime que, si les restrictions sont levées, les compagnies devraient pouvoir remettre en service 75 à 80% de leurs capacités cet été ».

Les prévisions de trafic de certains aéroports sont en effet beaucoup moins optimistes. Ainsi, Philippe Crébassa, président du directoire de l’aéroport de Toulouse espère « 15 à 20% du trafic habituel cet été« .

L’activité du mois de juin est encore plus faible. Air France a d’ailleurs annoncé qu’elle opérerait 15% de son programme habituel à la mi-juin, 35% en juillet, et 40% en août. Le redémarrage est en effet très progressif, au regard des mesures sanitaires à mettre en place, des restrictions persistantes aux entrées dans de nombreux pays, des protocoles et procédures que doivent appliquer les compagnies aériennes et leurs pilotes, et compte tenu tout simplement de la faiblesse récurrente de l’offre et de la demande.

Très modeste, l’activité commerciale n’en aura pas moins repris mi-juin sur tous aéroports français. Nice Côte d’Azur et Toulouse-Blagnac ont relancé progressivement leur activité dès le 1er juin. Ceux de Lyon, Nantes, Clermont-Ferrand et Biarritz ont rouverts ce lundi 8 juin, l’aéroport de Pau Pyrénées ce mercredi 10 (ASL Airlines sur Paris). Lille et Rennes se préparent à ouvrir le 15 juin. A Bordeaux, Air France et easyJet passent à la vitesse supérieure cette semaine, et Volotea la semaine prochaine.

Air France, après avoir maintenu a minima des dessertes domestiques entre Paris et les grandes capitales régionales pendant le confinement, participe à la reprise de l’activité sur des villes de moindre taille. Elle relie par exemple CDG à Perpignan et Toulon Hyères depuis le 2 juin.