Retour aux bénéfices pour Air France-KLM et la SNCF

La reprise est forte pour l’entreprise ferroviaire et la compagnie franco-néerlandaise. Avec des bons résultats à la clé. Air France-KLM a ainsi annoncé ce vendredi un résultat net de 324 millions d’euros au second trimestre de son exercice, en amélioration de 1,8 milliard d’euros par rapport au même trimestre l’année dernière. Il s’agit là de son premier trimestre positif depuis le début de la pandémie. Le groupe a amélioré son cash-flow (de 1,3 milliard d’euros par rapport au même trimestre en 2021), renforcé ses fonds propres, remboursé 1,6 milliard d’euros d’obligations perpétuelles de l’Etat français (Air France) et réduit sa dette nette de 2,2 milliards d’euros par rapport à la fin de l’année 2021 (elle s’inscrit désormais à 6 milliards d’euros.

Ses grandes concurrentes européennes repassent aussi dans le vert, à l’instar du Lufthansa Group et d’IAG (British Airways, Iberia, Vueling, Level) : cette dernière vient notamment d’annoncer un bénéfice net de 133 millions d’euros sur le deuxième trimestre de son exercice actuel (bouclé fin juin), contre une perte de 981 millions sur les trois mêmes mois l’an dernier.

La SNCF enregistre également des résultats très encourageants et sort du rouge. La compagnie ferroviaire a dégagé un bénéfice net de 928 millions d’euros au premier semestre 2022, après avoir perdu 780 millions d’euros au premier semestre 2021 (et 2,4 milliards au premier semestre 2020 !).