SNCF : les contrôleurs appellent à la grève la semaine prochaine

911

Les contrôleurs de la SNCF menacent d’entrer en grève la semaine prochaine, du 16 au 18 février. La SNCF promet une prime pour tenter d’éteindre le conflit. 

Alors que les vacances scolaires d’hiver débutent dès ce we pour la zone C, l’intersyndicale de la SNCF pointe du doigt la non application d’un accord signé avec la direction portant sur la rémunération, les recrutements ou bien encore la pénibilité. « La direction a essayé de nous convaincre qu’elle appliquait les mesures promises en décembre 2022 mais en face, on lui a donné moult exemples de cas ou d’endroits où ce n’était pas le cas », a expliqué à l’AFP Erik Meyer, secrétaire fédéral Sud-Rail.

> A lire aussi : SNCF Voyageurs signe un nouveau record en 2023

Les contrôleurs appellent ainsi à la mobilisation du 16 au 18 février prochain. Une réunion ayant eu lieu hier, mercredi 7 février, la direction promet une prime exceptionnelle de 400 euros. Elle devrait être versée à l’ensemble des cheminots au 1er mars. Jean-Pierre Farandou a également annoncé une revalorisation de 30 à 50 % des indemnités de résidence au 1er avril selon les zones géographiques concernées, ce qui doit concerner 77 000 salariés, ainsi que 3 000 promotions additionnelles avec des revalorisations salariales de 2 à 4 %. Sur l’emploi, la SNCF va recruter 1.000 CDI en plus des 7 300 déjà prévus en 2024, dont 200 chefs de bord supplémentaires. Les syndicats n’ont pour le moment pas réagi à ces annonces.