Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


13 syndicats d'Air France écrivent à Manuel Valls et menacent d'une grève dure en octobre


Les syndicats d'Air France ont écrit à Manuels le 15 septembre 2015. L'intersyndicale qui réunit 13 organisations, demande à être reçue par le Premier ministre ainsi que la révision de la politique mise en place par le gouvernement pour le transport aérien.



Les syndicats d'Air France interpellent le gouvernement après les menaces de réduction de vols brandies par la direction si le plan de réduction des coûts ne peut être obtenu par la négociation. L'intersyndicale réclame ainsi que stoppe "la caution gouvernementale à la politique d'attrition et de licenciements engagée par la direction générale d'Air France". Des représentants syndicaux de la CFE-CGC, de FO et de la CFDT d'Air France ont déclaré mercredi à Reuters qu'ils étaient prêts à s'engager dans une grève "dure" en octobre si la direction annonce effectivement un plan de réduction d'effectifs et de fermetures massives de lignes. Ronald Noirot, secrétaire général de la CFE-CGC d'Air France (premier syndicat de la compagnie), a dit à l'agence de presse avoir pour "feuille de route" de n'accepter ni licenciements, ni baisses de salaires et de s'assurer que toute mesure sera transparente et équitable."Si la direction devait annoncer une phase de licenciements lourde, comme on s'y attend, ce serait une véritable déclaration de guerre", a-t-il déclaré à Reuters.

Plus globalement, l'intersyndicale interpelle le gouvernement sur les conditions d'exercice de la compagnie et s'opposent aux conditions du CRE portant sur la période 2016-2020 conclu entre ADP et l' État en juin. Elle réclame une nouvelle fois le gel de la redevance des aéroports parisiens. Elle demande enfin "le gel des arbitrages défavorables concernant les droits de trafic qui semblent avoir été accordés aux compagnies du Golfe". Le PDG de Qatar Airways avait affirmé à la presse, lors du dernier salon du Bourget, que sa compagnie avait obtenu de nouveaux droits de trafic sur les aéroports de Lyon et Nice.

 






1.Posté par broudarge le 05/10/2015 18:14
marre marre de toutes ces grèves en France et qui prennent les gens en otage et de plus je trouve que les pilotes d'avion sont assez bien payés.....