Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


ADP : Augustin de Romanet traque le "panou panou"


Belle intervention que celle d'Augustin de Romanet, le nouveau PDG d'ADP qui s'exprimait ce mardi 22 janvier lors de l'assemblée générale du BAR France (Board of Representative Airlines) à Paris. Pour le patron des plates-formes aéroportuaires parisiennes, "Il n'est pas question de transférer les problèmes vers les compagnies aériennes ou les sous-traitants". Et d'ajouter : "Nous ne sommes pas dans la stratégie du Panou Panou. Désormais, tous ensemble, ADP compris, nous devons assumer nos dysfonctionnements et nos réussites pour améliorer le service qu'attendent nos clients".



Augustin de Romanet, ADP, à gauche et JP Sauvage, Président du BAR France.
Augustin de Romanet, ADP, à gauche et JP Sauvage, Président du BAR France.
A priori, Augustin de Romanet ne veut pas se défausser lorsque l'on évoque les soucis d'Aéroports de Paris. "J'assume ce qui fonctionne et ce qui doit être amélioré. Ma porte sera toujours ouverte aux compagnies aériennes qui opèrent au départ de Roissy ou d'Orly". Et de poursuivre, en réponse aux félicitations de Jean-Pierre Sauvage, le Président du BAR, pour le traitement de l'épisode neigeux de ces trois derniers jours : "Nous avons démontré à l'occasion des dernières intempéries notre capacité à répondre aux attentes des compagnies aériennes et de leurs clients", précise t-il avec honnêteté : "C'est l'œuvre de l'ensemble des personnels qui opèrent sur ADP et des compagnies aériennes". Le ton est nouveau, affirmé et sans détour. De quoi donner du baume au cœur des compagnies aériennes présentes sur les aéroports parisiens.