Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 22 Juillet 2015

Aérien : une hausse du trafic modérée en juin



Selon l'indicateur mensuel de la DGAC TendanCiel, le trafic aérien français affiche une hausse de 1,1% en juin. En outre, le cap des 70 millions de voyageurs a été franchi au premier semestre. Cela représente ainsi une progression de +2,4% par rapport à la même époque l'année dernière.



Le trafic domestique français a montré des signes de faiblesse au mois de juin. Il a baissé de 3,1%. La tendance est particulièrement marquée pour les liaisons de la capitale (-4,6%). En effet, un recul est observé sur la quasi-totalité des lignes, sauf Paris/Toulouse qui est l’une des rares à résister (+0,7%). Le repli est plus modéré sur les liaisons transversales (-1,4%). Les deux principales affichent de bons résultats : Bordeaux/Lyon +6,4%, Lyon/Nantes +4,1%.

Les lignes entre la Métropole et l’Outre-Mer sont aussi orientées à la baisse (-2,1%) en juin, tout particulièrement Paris/Fort-de-France dont le trafic recule pour le second mois consécutif (-7%). Seul le marché domestique ultramarin progresse ce mois-ci (+2,8%). C’est d’ailleurs le seul segment du marché national en hausse au premier semestre (+2,2%), alors que le trafic intérieur dans son ensemble est en baisse (-0,5%).

Une hausse de 2,2% à l'international
Le trafic international est encore en hausse en juin (+2,2%) et progresse sur le semestre de +3,2%. Cette évolution reste cependant contrastée. «Le trafic intérieur de l’Union européenne confirme son rôle dans la croissance (+5,5%), avec en particulier une intensification des échanges avec l’Espagne (+7,3%) et les autres pays du Sud (Italie, Portugal, Grèce)», explique TendanCiel. «La zone Asie-Pacifique, soutenue par la Chine et l’Inde, reste celle dont la croissance est la plus élevée sur le semestre (+5,6%), même si le taux d’évolution mensuel est le plus faible (+2,9%) enregistré depuis six mois». L’Amérique confirme son regain d’attractivité (+4,8%) symbolisé en juin par une forte poussée des échanges avec le Canada (+10,0%). En revanche, le trafic reste atone avec l’Amérique du Sud (-0,9% en juin, -3,2% sur le semestre). L’Afrique affiche une chute de 9,5%, provoquée par la forte baisse du marché maghrébin (-12,9%), auquel n’échappe pas cette fois l’Algérie (-7,0%). Hors Maghreb, le marché africain reste stable. Toutefois on observe des résultats très divers selon les pays. Par exemple, l'évolution est plutôt erratique pour le Sénégal : +6,3% en juin mais -12,9% sur le semestre. En parallèle, la Côte d'Ivoire présente une progression continue et significative avec respectivement +20,5% et +13,3%.

Une croissance à deux chiffres pour Beauvais
Les résultats des aéroports français sont assez contrastés. L'aéroport de Beauvais enregistre une croissance de trafic de +25,9% en juin alors que Marseille présente une baisse de 5,2%. Si Bâle-Mulhouse est toujours orienté à la hausse (2,8%), il «réalise en ce mois de juin son moins bon score mensuel depuis novembre 2013». Ces divergences s'observent aussi sur Paris : CDG affiche une augmentation de trafic de 1,5% tandis qu'Orly est en repli de -1,4%.

Moins de retard en Juin
Les indicateurs relatifs au retard ont favorablement évolué en juin : la proportion des vols retardés de plus de 15 minutes au départ a été réduite de 3,7 points par rapport à juin 2014. Il s’élève ainsi à 23,3%. La durée du retard moyen a été diminuée de 3 minutes et ramenée à 12,8 minutes.