Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aéroport de Toulouse : l’actionnaire chinois botte en touche pour le moment


Finalement aucune décision n’a été prise concernant la redistribution des dividendes de l’aéroport de Toulouse, le 28 juin. Face à une polémique de plus en plus vive, l’actionnaire chinoise de la plate-forme a préféré reporter l’assemblée générale au cours de laquelle sa proposition devait être votée.



L'Assemblée générale extraordinaire de l’aéroport de Toulouse du 28 juin devait notamment se pencher sur la redistribution des dividendes a été reportée. Face à l’opposition des élus et à la polémique grandissante, Casil Europe a préféré botter en touche. Dans un communiqué, l’aéroport explique: "Constatant que des considérations extérieures à l’entreprise pourraient interférer avec les débats, Casil Europe a demandé le report de l’assemblée générale, les conditions ne lui semblant pas réunies pour tenir cette réunion dans un climat serein".

L’actionnaire chinois avait défendu sa position sur le versement de 17,5 millions d’euros dans un communiqué vendredi dernier mais le climat était toujours tendu sur la piste de la ville rose.

Le Directoire de la plate-forme soutient son partenaire asiatique: "Actionnaire à long terme, Casil Europe a engagé un projet de développement ambitieux, offrant des perspectives de croissance à l’économie régionale. C’est à n’en pas douter dans un esprit consensuel que les actionnaires continueront à travailler ensemble, condition indispensable pour bâtir un aéroport qui affirme ses ambitions internationales".