Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 29 Mai 2013

Air France et KLM testent le Wi-Fi à bord



Air France et KLM viennent de lancer la phase d’expérimentation de la connectivité à bord sur deux Boeing 777-300. Les avions équipés ont décollé, le 29 mai 2013, vers New York pour la compagnie française, et Panama pour sa partenaire néerlandaise. Les voyageurs d’affaires auront peut-être l’occasion de tester ce nouveau service lors de leurs prochains déplacements puisque les appareils desserviront d’autres destinations.



Air France et KLM testent le Wi-Fi à bord
Après avoir présenté une vidéo teasing, les compagnies Air France et KLM ont débuté leur test du Wi-Fi en vol le 29 mai 2013. A bord de ces deux appareils, les clients peuvent accéder à un réseau Wi-Fi dans toutes les cabines de voyage, depuis leur propre téléphone, ordinateur portable et tablette en souscrivant un forfait. Les voyageurs d’affaires ont aussi la possibilité d’échanger des sms et données en vol, comme s’ils étaient à l’étranger, selon les disponibilités et modalités tarifaires de leur opérateur mobile. Une fois connectés au réseau Wi-Fi depuis leur appareil personnel, les passagers accèdent à un portail Air France ou KLM, proposant de nombreux services gratuits. Par exemple, ils peuvent consulter les dernières informations et actualités sportives en direct, la météo ou encore obtenir des informations sur les destinations du Groupe.
Ce projet de connectivité à bord conjoint des deux transporteurs est réalisé en partenariat avec Panasonic Avionics. La première phase d’expérimentation est mise en œuvre sur deux Boeings 777-300, un pour chacune des compagnies. Durant cette période, deux tarifs sont proposés permettant de bénéficier du réseau Wi-Fi :
• 10,95 euros / heure
• 19,95 euros pour l’ensemble du vol

Les clients peuvent régler les forfaits proposés par carte de crédit. L’usage de leur téléphone portable (sms et données) leur sera facturé selon les conditions forfaitaires conclues avec leur opérateur téléphonique. L’accès au portail des compagnies est gratuit. Ces services sont disponibles dès que l’avion atteint une altitude de 20 000 pieds, peu après le décollage.