Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France ne fermera finalement pas ses bases de province


Air France ne fermera pas ses bases de Marseille, Nice et Toulouse. La compagnie a trouvé une entente avec les trois syndicats des PNC. Selon l'AFP, le SNPL a également signé deux avenants à un accord antérieur, le 20 juillet dernier.



Air France est sortie de l'impasse concernant ses bases de province et compte dorénavant rester à Marseille, Nice et Toulouse. La compagnie qui avait annoncé qu'elle les fermerait en octobre, a finalement trouvé un accord avec les trois syndicats des personnels navigants. Toutefois, il n'est valable que jusqu'au 31 octobre 2016.

Le SNPL est également parvenu à une entente avec la direction. Elle a été signée le 20 juillet. Une note interne, obtenue par l'AFP, indique que ces textes «permettent d’atteindre les objectifs de l’entreprise, grâce à une flexibilité d’utilisation des appareils de HOP ! ou d’Air France sur les lignes du réseau court-courrier».

La secrétaire générale du SNPL, Véronique Damon, a précisé à l’AFP que les deux avenants signés par son organisation permettront au transporteur d'utiliser ses Airbus A321 et les appareils régionaux (ATR, Bombardier, Embraer) de Hop! depuis ses trois bases de province. En outre, les règles de rémunération et d’utilisation des pilotes ont été simplifiées. La syndicaliste indique que «tous les équipages fonctionnent avec les mêmes règles» qu’ils soient basés à Paris ou en province.