Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France tente de séduire ses hôtesses pour éviter la grève


La direction d’Air France propose à ses hôtesses et ses stewards de reconduire quasiment à l’identique leur précédent accord d’entreprise pour 17 mois. Réponse demandée pour le 13 juillet prochain.



Menacée d’une grève des PNC du 27 juillet au 2 aout en raison de la renégociation en cours de l’accord d’entreprise, la Direction d’Air France leur a finalement proposé de reconduire pour 17 mois l’accord précédent, avec quelques aménagements. Cet accord, qui porte notamment sur les règles de rémunération et d’avancement des carrières des PNC, venait à échéance en octobre prochain. Les syndicats remettaient à la fois en cause les nouvelles propositions de la direction et le fait de devoir commencer à négocier dès avril pour un accord qui ne venait pas urgemment à échéance.

Dans sa proposition de reconduction, la direction demande cependant aux PNC d’accepter quelques modifications des règles. Ainsi sur certains vols, les PNC passeraient de 4 à 3 hôtesses et steward par équipage. La DRH précise que cette mesure ne toucherait qu’environ 3% de l’activité moyen-courrier. Elle s’engage par ailleurs à une plus grande stabilité des plannings. Elle garantit enfin qu’elle n’engagera aucun plan social durant la validité de l’accord d’entreprise, soit jusqu’en mars 2018. Les syndicats réclamaient un accord sur 3 ans, la direction affirme qu’elle n’a pas suffisamment de visibilité économique pour prendre un engagement d’une telle durée.

Le texte de la direction est ouvert à la signature jusqu’au 13 juillet prochain.