Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France veut convaincre les pilotes avec de nouvelles propositions


Un mois après l'ouverture officielle des négociations avec les syndicats des pilotes, Air France leur a présenté dimanche sa dernière proposition. Elle offre d'embaucher plus de 600 pilotes d'ici fin 2020 mais en échange, elle souhaite augmenter le nombre d'heures de vol et avoir une plus grande souplesse dans l'organisation des cadences.



Air France a remis aux syndicats des pilotes un projet d'accord de productivité. Il prévoit une baisse du salaire horaire ainsi qu'une hausse de 5 à 10% du nombre d'heures de vol supplémentaires. Ainsi la rémunération des navigants ne baissera pas, assure la direction mais de fait, il faut voler plus pour gagner la même chose. Air France souhaite également avoir plus de souplesse dans l'organisation des cadences. En contrepartie, la compagnie promet d'engager plus de 600 pilotes d'ici 2020 dont plus de 50 avant la fin de l'année.

Frédéric Gagey, PDG de la compagnie, a expliqué lors d'une téléconférence de presse téléphonique, "Il y a une baisse des coûts à l'heure de vol, elle est nécessaire pour la compétitivité de l'entreprise, mais ça se fait dans un contexte où il y a plus d'heures de vol, donc personne n'est perdant". En outre, la flotte du transporteur accueillera deux avions long-courriers supplémentaires chaque année entre 2017 et 2020.

Les syndicats ont jusqu'au 2 mai pour se prononcer sur cette proposition.