Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 27 Octobre 2013

Airbus veut les 600 millions d'euros promis par l'Allemagne



Pour financer son programme A350, Airbus souhaite obtenir un prêt de 600 millions d’euros que lui aurait promis l'Allemagne. Et pour enfoncer le clou, le chief operating officer de l’avionneur indique dans les colonnes du Tagesspiegel le 26 octobre 2013 que l’entreprise a tenu tous ses engagements.



Airbus veut les 600 millions d'euros promis par l'Allemagne
Airbus veut les 600 millions d’euros prévus dans le cadre d'un prêt au développement négocié avec l’Allemagne. «Nous avons un accord de prêt avec KfW (banque publique d'investissement allemande). Avec les 4.000 postes de travail de l'A350, nous avons rempli les objectifs assignés, à 250%», a expliqué Günter Butschek au journal allemand. «Nous avons clairement tenu nos promesses et sommes d'avis qu'il n'y a aucune raison de refuser le versement restant. Tous les arguments ont été échangés, la balle est maintenant dans le camp du gouvernement fédéral», a-t-il ajouté.
Mais l’Allemagne n’est pas encore prête à faire le chèque. «Les conditions du versement du prêt à Airbus ne peuvent être fixées que par le futur gouvernement», a expliqué une porte-parole du ministère de l'économie le 26 octobre 2013. «Le ministère ne veut pas lier le futur gouvernement à quelque décision que ce soit qui serait prise actuellement à ce sujet», a-t-elle conclu. Airbus va donc devoir patienter et attendre que le parti conservateur parvienne à nouer une alliance pour mettre en place un gouvernement de coalition. Le parti de la chancelière Angela Merkel n’est pas parvenu à dégager une majorité franche lors des dernières élections en septembre et négocie depuis avec d'éventuels partenaires.